Connect with us

Culture

Morgan Girardeau, le judoka vannetais globe-trotteur

Published

on

A 41 ans, Morgan Girardeau a réalisé son rêve : pendant près de deux ans, il a fait le tour du monde afin de pratiquer le judo dans le plus de pays possible. Plus de 26 000 personnes ont suivi son périple sur les réseaux sociaux. Le Vannetais, professeur de judo 5e dan, vient de poser son sac au bord du Golfe du Morbihan, des souvenirs plein le cœur et des projets plein la tête. Rencontre.

Zapcity : Vous avez parcouru 130 000 kms ces deux dernières années…
Oui, j’ai fait plus de trois fois et demi le tour de la Terre. Mon projet, le Judo World Tour, avait pour but de pratiquer le judo dans le plus de pays possibles. J’ai combattu dans les 41 pays que j’ai traversés, j’ai visité 120 clubs et croisé plus de 10 000 judokas du monde entier. Je crois que je suis le premier au monde à avoir réussi à pratiquer le judo et à m’entraîner dans tous ces pays, du Chili au Canada, du Brésil -une très grosse nation de judo- à Cuba, sans oublier, évidemment, les pays asiatiques, Thaïlande, Chine, Mongolie…

« Le Brésil est une grande patrie du judo » © Judo World Tour / Morgan Girardeau

Zapcity : D’où est né ce projet ?
J’ai toujours rêvé de parcourir le monde, et le judo fait partie intégrante de ma vie. J’ai associé un rêve et une passion ! Avant de partir, j’étais professeur de judo au Judo Club 56 de Vannes et aux Arts Martiaux du Golfe à Ploeren. J’ai grandi avec un père qui aimait les voyages, mais à travers son écran de télévision. Moi, j’ai voulu voir le monde de mes propres yeux, me faire mon propre jugement et sortir de mon confort de vie.

« Connecter le monde autour des valeurs morales du judo »

ZapCity : Comment se prépare-t-on à un tel voyage ?
Sur ma carte du monde en papier, j’ai tracé une grande ligne noire, correspondant à la fois aux routes principales et me permettant de traverser le plus grand nombre de pays possible. Il m’a fallu une année de préparation, principalement pour dématérialiser tous mes documents. Pendant mon tour du monde, tout devait pouvoir être géré depuis mon téléphone : ressources bancaires, carte routière, appareil photo, caméra, gestion de mon blog et de ma page Facebook avec un article par jour, réservation d’hôtel et de transports… et accessoirement téléphone !

Zapcity : Comment avez-vous été accueilli dans chacun de ces pays ?
Avant d’arriver dans un nouveau pays, je traduisais toujours quatre mots (bonjour, s’il te plait, merci, pardon) pour entrer en contact. Pour créer une relation, même éphémère, il faut faire l’effort d’aller vers l’autre. La langue n’a pas été une barrière, c’est le savoir-être, la façon d’être qui peut en être une. C’est peut-être ce qui explique qu’on ne m’a pas rejeté, au contraire, j’ai été accueilli partout, dans chaque pays, avec énormément de bienveillance. Je pense que le fait d’être seul, de faire cette démarche individuellement, m’a aussi permis d’ouvrir de nombreuses portes. Les gens avaient des étoiles dans les yeux quand je leur expliquais mon projet !

« Le judo est un sport universel, avec des valeurs très fortes : l’entraide et la prospérité mutuelle à travers le monde. Je ne voulais pas que cela reste des mots, je les ai mis en application »

Zapcity : Le but de chaque rencontre, de chaque séjour dans un nouveau pays, c’était de pouvoir pratiquer le judo…
Je ne me présentais jamais comme professeur de judo, ni comme un haut gradé (5e dan, ndlr), sinon cela aurait créé une attente. Je voulais pratiquer, et je me suis confronté à chaque fois à la réalité du tapis. J’ai réussi à trouver des clubs de judo partout, plus ou moins facilement : le judo est universel ! J’ai vécu des entrainements intenses et forts, j’ai par exemple eu l’honneur de pratiquer avec 23 équipes nationales. J’ai combattu des champions, j’ai découvert des dojos insalubres dans des clubs de quartiers, j’ai vu le plus beau et j’ai vu la misère, la pauvreté…

Morgan Girardeau s’est entraîné avec l’équipe nationale de Cuba © Judo World Tour / Morgan Girardeau

Zapcity : Comment des équipes nationales de judo ouvrent-elles leur porte à un étranger français, avec un sac à dos pour tout bagage ?
J’ai eu beaucoup de chance, certainement ! Mais partout où je passais, je voyais que ma démarche interpellait, surprenait. Le judo est une grande famille, et quand j’ai pu rencontrer l’équipe nationale de Russie par exemple, ils m’ont mis en contact avec l’équipe de Mongolie, et ainsi de suite. Les uns prévenaient les autres. Je me suis entraîné avec les meilleurs judokas d’Argentine, du Chili, de Cuba, du Cambodge, du Canada, du Brésil…

« Mon sac faisait moins de 10 kg, dont 3 kg dévolus à mon judogi et à ma ceinture noire »

Zapcity : A t-on envie de revenir quand on vit des moments aussi intenses ?
Certains pays ont essayé de me garder ! On m’a propose du travail au Québec, en Inde, au Népal ou en Australie, toujours en lien avec le judo. Mais j’avais un objectif, je voulais terminer mon projet. Et puis j’ai une vie en France, une famille, deux garçons de 11 et 13 ans à l’époque, qui ont vu leur père partir au bout du monde pour réaliser son rêve…

Zapcity : Qu’est ce que ce tour du monde a changé en vous ?
Ma perception des relations humaines a énormément changé. Les notions de réussite et de bonheur sont tellement personnelles… On rêve tous de quelque chose quand on est gamin. Mais il faut que le désir suive le rêve : il faut commencer, il faut oser, sinon le succès ne peut pas arriver. J’avais des convictions en partant, et ce voyage les a en partie confirmées : je me fiche de ne pas être dans la norme, de ne pas adhérer aux croyances qui encadrent le système. J’ai décidé de vivre ma vie telle que je la décide, pas telle que d’autres me l’imposent. C’est difficile à comprendre pour beaucoup…

 « Grâce à toutes ces rencontres, des Mongols aux Japonais, j’ai énormément amélioré ma pratique du judo »

Zapcity : Vous êtes rentré à Vannes au mois de juillet, quels sont vos projets ?
Je suis en train de préparer un livre, que j’ai commencé à écrire au bout d’un an de voyage. Chaque jour, je partageais sur Facebook du factuel, des images, du quotidien. A l’arrivée, j’avais plus de 26 000 abonnés, c’est considérable ! Sur mon blog, je postais des articles plus travaillés. Et dans mon agenda, chaque jour, je notais mes perceptions du moment, mes sentiments, mes sensations. Je voulais déjà garder cela pour en faire un livre. Je vais aussi redevenir professeur de judo à la rentrée, pour partager tout ce que j’ai appris. J’aimerais aussi partager autrement, en intervenant dans des clubs, des ligues ou des comités de judo, mais aussi dans des entreprises, des écoles, etc., pour raconter mon projet.

Le Judo World Tour en quelques chiffres :
Morgan Girardeau a 41 ans
parti le 14 sept 2015 pour 22 mois , il est rentré le 12 juillet 2017
41 pays visités
132 606 kilomètres parcourus
247 professeurs de judo et 121 clubs rencontrés
26 000 abonnés ont suivi son périple sur le web

http://jitayuwakyoeiwolrdtour.over-blog.com
www.facebook.com/JUDOWORLDTOUR

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • "Le Brésil est une grande patrie du judo" © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • Morgan Girardeau s'est entraîné avec l'équipe nationale de Cuba © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

  • © Judo World Tour / Morgan Girardeau

Culture

13ème édition d’un automne autrement

Published

on

By

Pour sa 13ème édition, l’événement Un Automne autrement propose plus de 200 manifestations en lien avec le patrimoine breton.

Le festival Un Automne autrement propose des manifestations en tout genre, sur l’ensemble des 24 communes de la Communauté de communes Auray Quiberon Terre Atlantique (Aqta) et Belle-Ile.

Promouvoir le patrimoine breton

Un Automne autrement est organisé par la Maison de la culture et de la langue bretonnes en Pays d’Auray, Ti Douar Alre, qui regroupe aujourd’hui une soixantaine d’associations et une centaine d’adhérents à titre individuel. Ce festival a pour objectif de dynamiser pendant 5 semaines la vie culturelle et associative du pays d’Auray. C’est l’occasion de mettre en avant le patrimoine breton au sens large, et de valoriser les acteurs locaux qui participent à la richesse de cette région.

Plus de 200 manifestations

Durant cette période, l’événement Un Automne autrement recense plus de 200 manifestations pour tous et en tout genre : musique, danse, chant, balades, théâtre, expositions, conférences, veillées, découverte du patrimoine bâti, art culinaire, lectures, jeux-concours, découverte de la langue bretonne, cinéma… La diversité des animations permet ainsi d’attirer un public aussi large que possible, et satisfaire la curiosité d’un plus grand nombre. “Cette multiplicité de propositions, nous les devons à l’ancrage populaire, au talent, à la force de nos associations ; elles témoignent de la richesse et de la modernité de notre tradition bretonne du vivre et du faire ensemble” expliquent les responsables du festival. Partez à la rencontre des associations et collectivités qui rythment la vie de cette région. Bonnes vacances de la Toussaint au Pays d’Auray !

Au programme

ANIMATION

28 et 29/11 Fête des Vins et des Produits Gourmands
28/10 Marché artisanal, Apéro-concert
29/10 Brocante musicale
02/11 Démonstration de fabrication d’outils en silex taillé
04/11 Portes Ouvertes « De Fuseau en Aiguille »
19/11 Salon du jeu vidéo Saint-Phil Games

ATELIER
21/10 Atelier photo avec Guillaume Coché
23 au 25/10, 26 et 27/10, 30 et 31/10 Inititation au breton
23/10 Musique préhistorique, Balade Animation
24/10 Atelier pressage de pommes
25 et 31/10 Atelier familial « Pom’art »
25/10 Archéologie médiévale
26/10 Inititation à la peinture chinoise
26/10, 30 et 31/10 et 03/11 Pressage de pommes
26/10 et 03/11 Jeux de braises
27/10 Graver comme à Gavrinis
30/10 Musique préhistorique
02/11 Encres et peinture chinoise avec Wong Wa

AUTOUR DE L’ECRIT

21/10 Gérard Le Gouic, poète-romancier
22/10 Rendez-vous des Ecrivains de la Mer
31/10 Yvon Boelle présente
04/11 Rencontre littéraire

CONCERT – SPECTACLE

21/10 Apéro-concert, Soirée cabaret, Ar en deulin
22/10 Cécile Corbel Quintet
25/10 Spectacle enfant Cirqu’onflexe
27/10 Trio Ebrel – Le Buhé – Vassallo, Spectacle Memes Tra
28/10 Concours Trio Trad’, Ensemble Musique & Danse Kevrenn Alré
04 et 05/11 Le Café du Coeur
04/11 Concert duo harpes celtiques
05/11 Kanerion an Oriant
10/11 Lune bleue trio, Yann Fanch Kemener trio
11/11 Carte blanche Trio Le Meut
12/11 Yann Fanch Perroches et Ioana Le Moine
18/11 Itinéraire musical
19/11 Un Automne Autrement

CONFÉRENCES

21/10 Colloque sur Yann-Ber Kalloc’h
24/10 Les richesses sous-marines du Golfe du Morbihan
25/10 Récentes découvertes archéologiques à Carnac
27/10 Les papillons de nuit du Morbihan
04/11 Quiberon au XVIIIème siècle, A la source bretonne : les collecteurs du Vannetais
10 et 12/11 Louis Henrio / Loeiz Herrieu

CONTES ET LÉGENDES

25/10 et 01/11 Légendes de Quiberon et de la Mer
26/10 et 02/11 Légendes des grandes pierres et des Sts Bretons
27 et 03/10 Récits de naufrages
31/10 Heure du conte Halloween

DANSE

21/10 Stage de danse « Renaissance », Fest Noz Skol Diwan
24/10 Fest Noz Memes Trad’ !
28/10 Fest-Deiz enfants, Fest-Noz Vras Memes Trad’ !
02/11 Danse Alré Valse Musette

JEUX – CONCOURS

21/10 Détour d’Art Ste-Anne d’Auray et Plumergat

LANGUE BRETONNE

21/10 Les Dunes Sauvages de Gâvres à Quiberon en breton
27/10 et 10/11 Café, pain-beurre / Kafe, bara-amannenn
10/11 Devezh ar brezhoneg
18/11 Atalier treuzskriviñ

MUSEE – VISITE GUIDEE

21, 25 et 28/10, 01 et 04/11 Visite guidée à petits pas
22 et 29/10 et 05/11 Visite guidée des collections
26/10 Visite guidée de la chapelle Saint Quirin
31/10 Visite guidée de la Chartreuse

PROJECTION

03/11 Logoden l’émerveillante
12 et 19/11 Mois du film documentaire
17/11 A contre courant
24/11 Lost in the Swell

RANDONNEE – BALADE

21/10 Sur les pas de Georges Cadoudal, La vie dans les dunes et les marais
22/10 Patrimoine trinitain 23/10 Observons les oiseaux des rivages
24/10 et 03/11 Observons les oiseaux de la baie de Quiberon
24 et 30/10 La Pointe de Conguel
24, 26/10 et 02/11 Balade mégalithique
29/10 et 05/11 Tour des mégalithes de la Presqu’île
25 et 27/10 La Côte Sauvage
26 et 31/10, 02/11 Parcours découverte ostréicole avec dégustation
27/10 Balade Animation
29/10 La forêt de Lanvaux et les rives du Loch
31/10 On a marché sur la dune, Les Menhirs d’Halloween – Balades contées et Le Chemin de l’horreur, Escapade mégalithique
02/11 Balade « Histoire de pommes »
04/11 À la découverte des champignons, Mémoires de chemins creux
05/11 Traversée de Brec’h, du Guervec au bourg

REPAS

07/10 Rost er Forn chanté
11/10 Repas d’Automne des clubs du pays d’Auray
15/10 Repas malgache
20/10 Crêp’Noz SPORT
07/10 et 05/11 Challenge Douar Alre
29/10 Le Raid des Mouettes
10/11 Remise des prix du Challenge Douar Alre

SUR LES ILES

24/10 L’eau potable à Belle-île, comment ça marche ?, Balade nature à Baluden
25/10 La station d’épuration à Belle-île, comment ça marche ?
26/10 Animation « famille » sur l’eau à Belle-Île
27/10 Stand sur la valorisation des déchets verts
01/11 Disco soupe
02/11 Assainissement non collectif, quel système choisir ?
03/11 Observation et reconnaissance des oiseaux à Vazen

THEATRE

21/10 Qui veut devenir maire ?
22/10 T’emballe pas
03/11 Miroir, oh miroir ! Une pièce de Claire Giacometti
19/11 Boeing Boeing

EXPOSITIONS

Jusqu’au 1er /12 Le Loc’h fluvial et maritime
Tous le mois d’octobre Escales photos – Expo de photos grand format
Du 21/10 au 05/11 Détour d’Art « A la Recherche des Clés du Temps »
Du 07/10 au 18/11 Mona cherche sa route / Mona o klask he hent, 20 000 Lieues sous le Golfe
Du 07/10 au 05/11 Breizh ha feiz / Vie et foi des Bretons en pays vannetais
Du 25/10 au 04/11 Memes Tra ! Expo costumes
Du 07/10 au 05/11 Philippe Lejeune – Le chant des couleurs Tous les jours Cartes mémoires – Souvenirs mégalithiques de Locmariaquer 14/10 Diaporama
Du 03 au 28/11 La Bretagne et les Bretons dans la Grande Guerre
Du 07/10 au 15/11 Expo jeu : Paysan, quelle aventure !
Du 07 au 31/10 Expo « Linogravures, gravures sur bois, sur zinc et sur cuivre »
Du 13/10 au 18/11 Bretonnes d’un autre temps
Du 17/10 au 18/11 Photos de Guillaume Coché. Concours photos.
Du 21/10 au 12/11 « Couleurs de Presqu’île » / « Livioù ar Ragenez »
Du 07/10 au 18/11 Les vacances à Erdeven
Jusqu’au 10/11 Jeu « Aux 4 coins de Carnac »
Du 2 au 31/10 Exposition hommage

Continue Reading

Culture

Fêtez la gastronomie en Bretagne sud !

Published

on

By

Fête de la gastronomie

L’office de tourisme Golfe du Morbihan Vannes Tourisme a souhaité s’inscrire dans l’organisation de la Fête Nationale de la Gastronomie en mobilisant et fédérant les acteurs locaux du 22 au 24 septembre 2017.

Le thème de cette année « Au Coeur du Produit » a pour ambition de valoriser les hommes, les savoir-faire, les productions et les terroirs d’hier et d’aujourd’hui… Voici les temps forts de ces trois jours gourmands.

Vendredi 22 septembre

Sarzeau :
Dégustations avec le chef restaurateur Arnaud Domette au magasin de producteurs Court Circuit de 15h30 à 19h. Gratuit.
Découverte de la spiruline marine à la nurserie du Golfe Spiru’Breizh de 18h30 à 19h30. Gratuit.

Surzur : Découverte de la fabrication de la bière à la brasserie de Rhuys à 10h30, 11h30, 16h00, 17h00 et 18h00. Gratuit.

Vendredi 22 et samedi 23 septembre

Vannes : Rencontres avec les producteurs & dégustations au magasin Les Producteurs du Coin de 15h30 à 19h le vendredi et de 9h30 à 12h30 le samedi. Gratuit.

Plougoumelen : Atelier pour découvrir la méthode de torréfaction à la Brûlerie d’Alré à 10h, 11h30, 14h et 15h30. Gratuit.

Arzon : Petit-déjeuner au restaurant Le Safran, Miramar La Cigale de 8h à 10h. 12,50€.

Du vendredi 22 au dimanche 24 septembre

Arzon : Dégustations avec le chef pâtissier, Jérôme Legavre au restaurant Le Safran, Miramar La Cigale de 15h à 18h. Gratuit.

Arradon : Visite et dégustation à l’ostréiculture Le Berrigaud à 10h30. Gratuit.

Samedi 23 septembre

Arzon : « Show cooking bien-être » au restaurant Le Safran, Miramar La Cigale de 14h à 16h30. Gratuit.

Sarzeau :
Dégustations avec Le chef Guy Mariel à l’hôtel restaurant Lesage de 10h à 13h. Gratuit.
Repas spécial par le chef Patrick Dagorne au restaurant La Pergola. Payant.

Saint-Armel :
Dégustations de produits à la biscuiterie des Vénètes de 16h à 19h. Gratuit.
Visite guidée des marais salants à la Saline de Lasné de 16h45 à 17h30. Gratuit.

Séné :
Visite de la chèvrerie Kerlébik de 10h à 18h. Gratuit.
Découverte de produits locaux au Local Bio à partir de 11h. Gratuit.

Baden : Balade en bateau à la découverte des huîtres à la Pointe de Toulvern. Payant.

Saint-Gildas-de-Rhuys : Dégustations de Kouign-amann à la Petite Biscuiterie de 15h à 17h30. Gratuit.

Theix-Noyalo : Démonstrations culinaires et dégustations « Un Chef, un Producteur ». Six binômes producteurs et chefs vous parlent de produits locaux et des recettes associées à l’École des Desserts de 10h à 18h. Gratuit.

Dimanche 24 septembre

Sarzeau : Dégustations autour de la raw food au restaurant La Pointe à partir de 12h. Payant.

Retrouvez le programme complet sur : www.golfedumorbihan.bzh

Continue Reading

Culture

Le philosophe Pierre Rhabi à Vannes le 13 octobre !

Published

on

Dans le cadre du second rendez-vous « Climat de fête », le collectif « Clim’actions Bretagne Sud » reçoit le philosphe, essayiste et chantre de l’agriculture biologique Pierre Rhabi le vendredi 13 octobre au Théâtre Anne de Bretagne (TAB) de Vannes. 

« Dans quel monde voulons-nous vivre ? ». Pierre Rabhi, auteur, philosophe, initiateur du mouvement Colibris et pionnier de l’agriculture écologique, propose d’y réfléchir ensemble lors d’une conférence-événement au Théâtre Anne de Bretagne de Vannes.

« Je ne veux pas participer à ce modèle qui a donné à l’argent plus d’importance qu’à la vie » (Pierre Rabhi)

Le rendez-vous est organisé en partenariat avec Joël Labbé, Sénateur du Morbihan, le Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan et les Colibris – Pays de Rhuys-Muzillac, en collaboration avec la ville de Vannes et les agents des équipes des scènes du Golfe et du Palais des Arts et des Congrès.

La conférence débutera à 20 h, animée par Raphaël Souchier. Le Forum Village ouvrira à partir de 18 h.

Pratique
Vendredi 13 octobre 2017, 20 h, Théâtre Anne de Bretagne à Vannes.
Tarif : 7 € par personne. Les bénéfices de la soirée seront destinés aux projets de terrain de Clim’actions.
Billets en vente sur internet à partir du 1er septembre (plateforme Helloasso) et sur le stand Clim’actions lors du forum des associations de la ville de Vannes le samedi 9 septembre toute la journée.
Renseignements : Clim’actions Bretagne Sud

Les Colibris, ce sont tous ces individus qui inventent, expérimentent et coopèrent concrètement, pour bâtir des modèles de vie en commun, respectueux de la nature et de l’être humain.

©Colibris

Qui est Pierre Rabhi ? 
Initiateur du Mouvement Colibris, reconnu expert international pour la lutte contre la désertification, Pierre Rabhi est l’un des pionniers de l’agriculture écologique en France. Depuis 1981, il transmet son savoir-faire en Afrique en cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux plus démunis et à sauvegarder leur patrimoine nourricier.

Auteur, philosophe et conférencier, il appelle à « l’insurrection des consciences » pour fédérer ce que l’humanité a de meilleur et cesser de faire de notre planète-paradis un enfer de souffrances et de destructions. Devant l’échec de la condition générale de l’humanité et les dommages considérables infligés à la Nature, il nous invite à sortir du mythe de la croissance indéfinie, à réaliser l’importance vitale de notre terre nourricière et à inaugurer une nouvelle éthique de vie vers une « sobriété heureuse ».

« Je n’ai pas envie d’être né pour produire, pour consommer et mourir. C’est une destinée un peu limitée ! Je suis né pour vivre, je suis né pour admirer. Si on doit toute sa vie besogner pour que les poubelles débordent de déchets, cela n’a aucun sens. »

Il crée en 2003 le mouvement « Appel pour une insurrection des consciences » suite à sa pré-campagne à la présidentielle. En 2006, il lance « Colibris, Mouvement pour la Terre et l’Humanisme » afin d’aider chacun à construire, à son échelle, de nouveaux modèles de société fondés sur l’autonomie, l’écologie et l’humanisme.

Continue Reading

    Météo Vannes

    déc. 18 - mar.
    Vannes, France
    10°C légère pluie
    Jour Cond. Temp.
    mar 12/18
    pluie modérée
    10/11°C
    mer 12/19
    pluie modérée
    10/11°C
    jeu 12/20
    pluie modérée
    11/13°C
    ven 12/21
    forte pluie
    13/13°C
    sam 12/22
    forte pluie
    13/13°C

    Facebook

    Advertisement

    Partagés

    × -