Connect with us

Sport

Pays de vannes, le paradis des riders !

Published

on

Avec deux projets simultanés de skate park, le pays de Vannes sera le nouveau rendez-vous incontournable des amateurs de glisse urbaine. Les deux seront opérationnels dès la saison estivale. À vos skates !

Les amateurs de skate pourront donner prochainement libre cours à leur pratique sur une superficie de 1 000 m2 pour Vannes et 450 m2 pour St Avé. En effet, deux projets indépendants conçus par des agences d’architecture spécialisées sont actuellement en chantier. Nul doute que ces skateparks vont devenir les prochains spots incontournables des jeunes des deux communes et souffler un vent de nouveautés et d’énergie pour la période estivale. Skate, BMX, trottinette ou roller, toutes les disciplines pourront être pratiquées et leur accès est ouvert à tous. Suivez le guide !

La rive droite du port

L’esplanade du port de Vannes et plus largement la rive droite attire bon nombre d’habitants de la ville pour se promener et flâner. Les plus jeunes se sont aussi petit à petit approprié ce lieu où ils font du vélo, du roller, mais également du skate souvent au milieu des piétons. Ce nouveau projet va permettre à la commune de se tourner davantage vers la nouvelle génération qui manque parfois encore d’infrastructures adaptées à leurs diverses passions.

500 000€ de travaux

Le projet de skate park sur la rive droite du port de Vannes, annoncé depuis plusieurs mois, est enfin sur les rails. Le projet, représentant un investissement de 500 000 €, a fait l’objet d’une large concertation avec les adeptes des sports urbains sous toutes leurs formes.Les travaux ont commencé mi-mars et devraient se terminer au début de l’été prochain pour une ouverture en juillet. Sans nul doute, ce nouvel espace de 1 000 m2, situé dans la continuité de la grande esplanade du port, réunira les plus jeunes, les adolescents et bien sûr les familles.

Un spot qui devrait plaire aux plus jeunes

Les jeunes Vannetais pourront, en effet, bientôt s’adonner à plusieurs de leurs passe-temps favoris (le skate, la trottinette, le BMX ou encore le roller) en plein cœur de Vannes. Plus besoin de se rendre près du centre sportif de Kercado (Rue Winston Churchill), à environ 2,5 kilomètres, où se situe déjà un skatepark. Il se situera derrière l’office du tourisme et sera composé d’une vingtaine de modules pour satisfaire tous les visiteurs.

Sécurisation du site

Ce nouveau skatepark a été étudié afin de minimiser les nuisances pour le voisinage et plus particulièrement les plaisanciers. C’est pourquoi la mairie a privilégié du béton lisse pour le revêtement pour limiter les bruits de roulement. Le skatepark ne sera pas accessible la nuit, de 22h à 8h. Plusieurs caméras de vidéo surveillance seront installées sur le site pour en contrôler son accès.

Un aménagement attendu

Même si quelques habitants sont réticents à l’installation de ce skatepark, les avis sont pour la plupart favorables. « Un port animé pour donner une image dynamique à la Ville », « Un skatepark en béton est une super idée, car les pavés ne sont pas l’idéal », « Bravo, avec cette nouvelle installation, le Morbihan va avoir de nouveaux champions ». On espère que ce nouveau lieu sera signe de nouvelles rencontres et de bonne humeur !

Saint-Avé veut attirer les jeunes

Les enfants et les adolescents vont pouvoir, dès les grandes vacances, profiter d’un nouveau lieu pensé pour eux ! Les travaux pour le futur skate park devraient débuter en mai prochain pour s’acheter au cours de l’été. L’équipement, d’une surface totale de 450 m2, pourrait être ainsi inauguré au cours du mois de septembre. Il sera notamment composé d’un bowl, d’une importante zone de roulement, d’une pyramide à deux faces et de plusieurs rails pour satisfaire tous les sports : skate, trottinette, BMX ou encore roller. Le skate park sera situé le long de la rue Baudelaire à proximité de la large voie bordée d’arbres des quartiers ouest : relativement loin des habitations, mais proche du collège. Au total, le coût prévisionnel du projet est fixé à 198 000 €.

Un équipement pensé pour tous

Ce skate park, situé dans un espace sécurisé et en surplomb de la voie, sera facilement accessible en voiture, à pied, en vélo, mais également en bus. Un espace réservé pour la création de places de parking est prévu.

Le choix d’un revêtement en béton a été choisi pour réaliser un équipement composé de lignes et de formes adaptées à toutes les pratiques. Le bruit des frottements sera également atténué grâce au choix de cette surface.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Insolite

Le blog d’un retraité vannetais fait plus d’1 million de vues !

Published

on

Dominique Cado n’est pas un retraité comme les autres. Avec son « petit » blog sur la course à pied – sa passion et celle de 11 millions de Français – ce Vannetais de 65 ans, ancien gros fumeur,  a réunit en 3 ans une communauté de plus d’un million de personnes partout dans le monde ! Ce qui a séduit les internautes : un ton différent et sans compromis, celui « d’un coureur lambda qui parle aux autres coureurs lambdas ».

Comment cette aventure a-t-elle commencé ?
J’étais formateur, professeur de cuisine à l’AFPA à Vannes. Ma vie a basculé le jour où j’ai eu un souci de santé, assez sérieux. Une belle trouille médicale, en quelque sorte. Pendant que j’attendais les résultats, je me suis promis que si je n’avais rien de grave, j’arrêterais de fumer définitivement. Il faut dire qu’à cette époque je fumais deux paquets de cigarette par jour ! Je fumais depuis mes 14 ans et mes premières cigarettes m’ont été offertes par mon père vers l’âge de 14 ans… Ca peut paraitre fou de dire ça, mais c’était une époque où, si tu ne fumais pas, tu n’étais pas un homme…

Vous avez décidé donc d’arrêter de fumer…
Oui, dans ma tête, j’ai arrêté en 3 secondes ! Dès que mon radiologue m’a annoncé qu’il n’y avait pas de souci, j’ai arrêté. Je venais d’acheter deux paquets, ils doivent encore être quelque part à la maison… Mais le corps, il lui a fallu 6 mois pour se désintoxiquer ! Il y avait un véritable manque physique, les nuits en sueur, la bouffe pour compenser, bien aidé par mon travail… J’ai pris 10 kg, j’ai remplacé les cigarettes par les Chupa Chups et ces délicieux bonbons au caramel, les Werther’s, dont je faisais une consommation totalement irraisonnable. J’avais 49 ans et tous mes compteurs sanguins étaient dans le rouge…

« Je ne pensais pas arrêter de fumer. Ce qui m’a permis de le faire, ce n’est pas la volonté, c’est la trouille ! »

C’est comme cela que vous vous êtes mis à la corse à pied ?
J’y ai bien été obligé ! Quand mon médecin m’a vu, il m’a proposé un drôle de triathlon : la natation, les médicaments ou la course à pied. Je nage comme un menhir et je n’étais pas prêt à me bourrer de médocs, alors j’ai pris la troisième option… Totalement contraint et forcé. J’avais une petite voix dans ma tête qui me disais : « je te connais, tu vas abandonner »… Ce n’était absolument pas un plaisir, c’était vraiment un médicament dans un premier temps. Courir, je voyais ça comme un truc horrible… Quand je voyais des gens courir sous 30°C en plein cagnard, je les traitais de fous…

Vous êtes devenu coureur, pourtant…
Je suis allé faire mes premiers tours au stade de Kercado, à côté de chez moi. Je faisais 2 ou 3 kilomètres… C’était affreux. Et pourtant un jour je dis à ma femme : « Pour mes 50 ans, je me paye le marathon ! ». Et je l’ai fait ! Un an plus tard, je bouclais le marathon du Mont St Michel ! J’ai tout appris auprès d’un cardiologue vannetais, lui-même marathonien, j’ai fait des tests à l’effort, etc. Il pensait sans doute ne jamais me revoir, il m’a revu ! Parce que pendant toute cette préparation, je suis retombé dans l’addiction… J’ai remplacé 40 cigarettes par jour par 50 km par semaine… J’ai refait deux autres marathons dans les 10 mois, celui de Vannes et celui de Paris. Sachant qu’il faut 12 semaines de préparation, ça fait 36 semaines dans une même année, c’est n’importe quoi. Bref, j’ai fait tout ce qu’il ne fallait pas faire…

« Je suis retombé dans l’addiction : j’ai remplacé 40 cigarettes par jour par 50 km par semaine »

Vous apprenez tout seul, finalement…
J’ai couru comme ça pendant 8 ans. Et puis il y a environ 5 ans, on me demande de préparer un petit guide pour des amis qui préparent le marathon. Par relation, le magasin Intersport Vannes, que je connais bien, me dit que ça pourrait l’intéresser… Ce qui était un brouillon sur 15 pauvres pages A4 devient donc un livret, tiré quand même à 7000 exemplaires… J’étais surpris de cette confiance : à 2 € le guide, ils misaient quand même 15000€ sur un inconnu… Et là, le petit guide marche super bien ! Mon fils me dit alors qu’il faudrait que je pense à ouvrir un blog, pour donner mes infos, mes conseils… Je n’y ai pas réfléchi très longtemps parce qu’effectivement, j’avais donné des infos dans ce guide, mais pas assez. Il y avait une sorte de frustration.

Le blog « La Ligne bleue » nait alors, en 2013…
Je me lance il y a 4 ans environ, et comme j’aime les objectifs, je m’en fixe un de plus : publier un conseil par semaine. Aujourd’hui, il y a plus de 200 articles, le blog est lu dans 140 pays et a cumulé depuis son ouverture plus d’un million de visites. C’est complètement dingue…

Qu’est ce qui a fait le succès de « La Ligne Bleue » ? 
Je suis un coureur lambda. Pas un champion. Je fais partie du gros du peloton, je ne cherche pas à faire de bons chronos… L’idée de ce blog, c’est de donner des conseils, des astuces, de simplifier les données mathématiques… J’aime décortiquer, vulgariser, résumer des notions qui sont ailleurs expliquées sur 4 pages et que moi je simplifie et rend accessibles… Mes lecteurs, ce sont les coureurs lambdas du dimanche matin, ils ont pas trois heures pour me lire… Je ne veux pas tout dire, je ne veux pas noyer l’info mais au contraire aller à l’essentiel. C’est mon métier de formateur qui m’a appris ça…

« Le blog rend toutes les infos sur la course à pied accessibles et faciles à lire »

J’aborde des questions que les coureurs de base se posent, comme par exemple la VMA (Vitesse Maximale Aérobie). On vient au monde avec avec un Vo2 inné. Le Vo2, c’est cette capacité à prendre de l’oxygène par la respiration et à le redistribuer aux muscles qui travaillent. Ce chiffre est, grâce à l’entrainement, améliorable au mieux de 25 à 30 %. Il y a donc une limite infranchissable physiologiquement, on n’y peux rien ! Ca ne sert à rien d’envier les champions ou de s’entrainer 365 jours sur 365 si on ne connait pas sa VMa, qui découle directement du Vo2 ! (Lire ICI et ICI les pages du blog de Dominique qui l’expliquent)

« La Ligne Bleue » a tout de suite trouvé son public ? 
J’ai revu il y a peu de temps un « souvenir Facebook » datant de deux mois après l’ouverture du blog. J’y écrivais :  « Génial, 7000 clics! ». C’était déjà énorme, je ne pensais pas à ce moment là que je dépasserais le million ! Le blog a fait son chemin tout seul, par le bouche à oreilles. Et puis, je pense que le ton et le style plaisent ! C’est facile, ludique, simple à lire… J’apporte ce que je suis, sans compromis, sans chercher à me donner le beau rôle. Je crois que les lecteurs apprécient cette franchise ! Je n’ai aucune formation d’écriture mais je prend beaucoup de plaisir à écrire ! Et puis il est illustré par un dessinateur génial, Sébastien Lamart, Vannetais lui aussi. Il dessine une petite caricature chaque semaine, avec sa mouette qui n’aime pas la course à pied..

Le blog a donné vie à un livre, au début de l’année 2017, qui se vend lui aussi très très bien…
Le livre est arrivé parce que beaucoup de personnes me demandaient, à travers mon blog, « mais qui est tu, toi ? ». J’ai fait ce livre pour parler de mon expérience personnelle, et je l’ai organisé comme un abécédaire . A comme ampoule par exemple… C’est à la fois sérieux et décalé, il y a des infos et de l’humour, mes réussites et mes galères…

Le running est devenu hyper tendance. Il y a 11 millions de pratiquants en France, et environ 8 millions qui font de la compétition.

C’est une vie de retraité bien active, ça !
La gestion du blog, et surtout le SAV, le service après-vente, les conseils, tout cela me prend à peu près 2 h par jour. Là, par exemple, je viens de finir la préparation d’une Canadienne qui m’a contacté pour que je lui prépare ses 12 semaines d’entrainement avant le marathon d’Ottawa… Et puis je cours toujours,3 à 4 fois par semaine, et je fais 4 à 5 courses par an. Parfois je n’ai pas envie, mais la tête réclame… Alors certains jour je dis à ma femme : « je vais faire 1h cholestérol »… C’est une façon de dire que j’y vais sans plaisir. Mais au bout de 45 mn d’endurance, le corps fabrique des endorphines, un dérivé de la morphine. C’est pour ça que les gens sont addicts !

Mais au fait, pourquoi « La Ligne Bleue » ? 
La ligne bleue, sur les marathons, c’est cette ligne en continu qui dessine les 42,195 km… Tout simplement, elle est dessinée en bleu sur la route…

Lien : www.lalignebleue.net

Continue Reading

Evénements

Vannes en rose pour la Vannetaise !

Published

on

Pour mettre de la couleur dans l’automne, on peut compter sur la Vannetaise ! Cette course née en 2007 est devenue un véritable rassemblement populaire et solidaire, un hymne en mouvement et en petites foulées, et surtout un grand week-end de fête pour lutter contre les cancers féminins. Cette année, 8600 femmes et fillettes ont rendez-vous les 7 et 8 octobre sur le port de Vannes.

Le rose n’est pas un hasard. Le rose de la Vannetaise, c’est celui d’Octobre Rose, le mois de sensibilisation à l’ensemble des cancers féminins, tels que le cancer du sein. L’an dernier, la Vannetaise a réunit 8200 femmes et petites filles, qui, en courant ou marchant ont permis de récolter 103 000 €. La première édition, il y a 11 ans, avait permis de récolter 5524 € et avait rassemblé 771 personnes… Soit « +1000 % ! » s’enthousiasme le comité directeur de la course. « Les femmes sont tellement fières et contentes d’y participer ! » complète Chantal Delahaye, secrétaire de l’association.

Un échauffement musical et une « coeurégraphie » rythmée précèdent chaque épreuve, sur la grande esplanade du port ©La Vannetaise

5 courses et 2 marches
Samedi après-midi 8 octobre, premiers rendez-vous avec la marche de 5,3 km (coeurégraphie à 15 h, départ à 15h30 pour 1h15 de marche environ). Les quatre courses des pitchounettes ont lieu à partir de 16h30, avec départ toutes les 15mn selon les âges (de 9 à 15 ans). Les inscriptions se font sur place (esplanade du Port) de 14h à 16h30.

Dimanche matin, une course de 6 km et une marche de 5,3 km (coeurégraphie commune à 10 h, départ à 10h pour la course et 10h35 pour la marche) terminent ce grand-week-end de solidarité dédié à la santé et à la femme. « Les parcours s’étendent autour du port de Vannes et partiellement intra-muros et forment un merveilleux ruban rose de coureuses et marcheuses » se félicitent les organisatrices.

Tout le monde peut participer à la course de 6 km ou à l’une des deux marches caritatives, de 5 km chacune ©La Vannetaise

Des inscriptions très prisées !
Cette année, le comité d’organisation de la Vannetaise espère réunir 8000 femmes et 600 « pitchounettes ». La marche du dimanche est d’ores et déjà complète, les inscriptions pour les 1500 places ayant été prises d’assaut en moins de 48 h ! « C’est toujours comme ça pour la marche du dimanche » s’amuse Chantal Delahaye, qui précise qu’il reste des places pour la course de 6 km (jauge de 4500 places) et pour la marche du samedi après-midi (jauge de 2000 places). Au fil des éditions, la course de la Vannetaise est ainsi devenue « le week-end de la Vannetaise »

Les bénéfices de la Vannetaise sont à 100% destinés aux associations

413 857 € collectés en 10 éditions
Le principal bénéficiaire de la Vannetaise, à hauteur de 50%, est l’association « Faire Face Ensemble ». Cette association de soutien et de réconfort aux personnes touchées par le cancer et à leurs proches a formé ses bénévoles, présents chaque jour, dans les services de chimiothérapie ambulatoire du CHBA et de la clinique Océane à Vannes, pour être à l’écoute active des patientes. « Faire Face Ensemble » propose également, gratuitement, un service d’accueil et d’écoute physique ou téléphonique, de la harpe-thérapie, des ateliers de bien-être (danse énergétique, soins du visage, soins des cheveux, sophrologie, yoga, relaxation par les pieds, arts plastiques, collage, création de mandalas, scrapbooking…) mais aussi un accompagnement par un médecin bénévole (aide administrative et sociale, conseils en nutrition, échange avec un psychologue, groupes de discussion…).

L’autre moitié des bénéfices est reversée pour la recherche, aux centres de cancérologie Emile Gauducheau (Nantes) et  Eugène Marquis (Rennes), ainsi qu’aux établissements vannetais (CHBA et Clinique Océane).

L’association soutient également « Un moment pour l’enfance »et « Source et vie ».

Renseignements : www.lavannetaise.com
Inscriptions : ICI

Le temps d’un week-end, toute la ville de Vannes est « Octobre Rose » ©La Vannetaise

Continue Reading

Evénements

Judo Club 56, les arts martiaux pour tous !

Published

on

En septembre, le Judo Club 56 fait découvrir au public ses différentes disciplines d’arts martiaux et de sports de combat.

Le club a formé plus de 800 ceintures noires et de nombreux professeurs. Des professeurs diplômés d’État assurent un enseignement de qualité, et forment un groupe passionné et motivé.

C’est le seul club morbihannais à posséder 4 hauts gradés ceintures noires 6e et 7e Dan.

Les activités enfants
L’éveil : à partir de 4 ans. L’apprentissage est ludique et sans danger, favorisant la canali­sation de l’énergie, la concentration, et le contrôle de soi. L’école de judo : à partir de 6 ans. C’est une école où chaque tranche d’âges a la possi­bilité d’évoluer en fonction du niveau. Cette pratique loisir vise à développer les aptitu­des de chaque enfant.

Le Jujitsu self­défense : à partir de 9 ans. Pratique loisir d’autodéfense, cette activité permet de prendre confiance en soi, dans une ambiance saine et détendue. Tous les cours sont dispen­sés par des professeurs diplômés, techniciens, et experts.

Les activités adultes
Le Ju­jitsu self­défense : cette activité de loisir est pratiquée par des personnes désirant apprendre les arts martiaux en toute sécurité. C’est la méthode de self­défense la plus re­doutable et la plus accessible.

Le Ju­jitsu brésilien : c’est un art martial dérivé du jujitsu japonais traditionnel qui se pratique princi­palement au sol et dont le but est de soumettre l’adversaire.

Self défense loisir pour hommes et Femmes
Surnommé «le jeu d’échecs humain», le jujitsu brésilien est un art martial moderne qui puise son intérêt dans la technique, le timing et l’effet de levier plutôt que dans la force brute. Il permet de dominer des adversaires au gabarit plus imposant. Le Judo : Deux groupes sur le tatami. D’un coté les plus con­firmés avec un travail technique debout et sol, puis mise en application avec des combats. De l’autre, les débutants et les anciens judokas n’ayant pas pratiqué depuis longtemps ou ne désirant plus pratiquer avec la même intensité. Le groupe judo adulte loisir permet de trouver ou de retrouver de bonnes formes de corps en réduisant les chutes.

Le Taïso : c’est une méthode de remise en forme en douceur qui s’adresse aux personnes n’ayant pas fait d’activités physiques depuis longtemps, ou désirant simplement s’entrete­nir. Cette méthode évolutive raffermit tous les groupes musculaires sans faire monter le rythme cardiaque. Elle convient aux adultes et seniors sans limites d’âge.

Krav Défense : à partir de 16 ans. La méthode d’entraînement adopte des techniques de combat attaque/défense (études des clés, contrôles et étranglements), la maîtrise d’un ou plusieurs agresseurs. Un professeur haut gradé et spécialiste des techniques de com­bats (militaire, police, gendarmerie…).

Aikido : une philosophie et un art de vivre !

Pratique
Où ? Vannes (Square de la Bourdonnaye), Kercado (Maison des associations), Theix, Sulniac, Monterblanc, Questembert, Surzur, Malestroit et Muzillac/Ambon.
Contact : 02 97 54 35 62 ou 06 09 73 23 97
Site internet: www.judoclub56.com

Continue Reading

    Météo Vannes

    déc. 18 - mar.
    Vannes, France
    10°C légère pluie
    Jour Cond. Temp.
    mar 12/18
    pluie modérée
    11/11°C
    mer 12/19
    pluie modérée
    10/11°C
    jeu 12/20
    pluie modérée
    11/13°C
    ven 12/21
    forte pluie
    13/13°C
    sam 12/22
    forte pluie
    13/13°C

    Facebook

    Advertisement

    Partagés

    × -